Legolas


Premium Format : Collectibles

Legolas a toujours été mon personnage préféré. La raison ? Absolument aucune idée, en fait. Sa classe, son élégance, son habileté, sa prestance, et sans doute aucun son amitié qu’il porte à Gimli (une belle morale en soit, que j’affectionne tout particulièrement.) ? Peut-être un peu de tout ça…

J’avais la splendide figurine Neca du personnage et je l’ai gardé quelques années. Toutefois, lorsque a annoncé la sortie d’une Premium Format, je me suis poussé à m’en séparer. Impossible de tout garder, et je préfère rester dans une certaine logique de collection, avec une ligne directrice plus ou moins stricte avec des proders un peu plus « classieux ». (Le mot est sans doute mal choisi et j’en suis conscient).

Alors qu’en est-il de cette Premium Format ?

Tout d’abord, parlons du sculpt. La ressemblance avec l’acteur n’est pas aussi flagrante que sur d’autres pièces, comme Aragorn ou mieux, le T-800, mais on reconnaît facilement plusieurs traits d’Orlando Bloom. Ces traits sont fins, précis… Bref, les traits d’un elfe ! Le reste des parties apparentes de la sculpture, à savoir les mains et les bottes, sont tout à fait honorables, avec quelques décorations au niveau du cuir. Le socle représente un bout de sol de la Moria, avec des débris de roche, une hache de nain brisée… Fort sympathique, même si plusieurs collectionneurs sont d’avis qu’il aurait fallu un Legolas chez les Galadhrim, avec la cape de la Lothlórien. (La Moria est-il la seule source d’inspiration des concepteurs de  ?) L’arc aurait peut-être mérité un peu plus de soin, mais cela vient plus du paint job que d’autre chose. A ce propos, qu’en est-il du paint job ?

La couleur de la peau manque un peu de nuances, mais c’est normal sur ce type de pièce avec une application de peinture en masse. Seul un paint job personnel donnerait à la peau un grain correct, avec reflets et ombrages. Mais le reste est un sans-faute. Les yeux sont très précisément réalisés, avec un regard qui pointe de côté, et les lèvres sont plus foncées que le reste du visage. Quant aux cheveux (très bien sculptés), ils sont colorés en blond clair. Le socle est uniforme sur le plan de la couleur. On aurait préféré quelques teintes qui puissent trancher avec le reste des décombres (tous gris).

Le point fort de cette statue vient sans conteste des habits. Et ça tombe bien puisque c’est une PF… Les décorations elfiques sur le pourpoint sont particulièrement bien tracées, à l’aide d’une peinture brillante. Le pantalon est taillé dans une matière qui simule le cuir, et surtout le simule correctement… Non vraiment, s’il y a une qualité à décerner à cette statue, c’est bien la qualité des vêtements et leur degré de finition.

Une autre caractéristique sympa de cette figurine est le fabuleux carquois que Legolas a dans le dos. Les lanières en cuir ont été travaillées et des décorations ressortent fabuleusement bien. On dirait qu’on a ciselé le cuir ! A cela s’ajoutent les deux dagues qui possèdent des poignées également décorées… Foisonnement de détails, donc !

En définitive, il est assez facile d’approuver la qualité générale de cette Premium Format. La pose est sobre, statique mais classieuse mais ceci ajouté à la qualité des habits, au sculpt ma fois très honnête, je pense que a réussi son pari, à savoir réaliser une statue qui puisse rendre hommage à l’elfe le plus connu de tous les temps !

Longue vie aux oreilles pointues !

Questions ou commentaires? Ca se passe sur nos forums!