Aliens


Maquette – Collectibles

On la voulait et on l’a eue !

Après l’annonce de la maquette de l’Alien Dog, tous les collectionneurs spéculaient sur le fait que ne s’arrêterait pas en si bon chemin. La confirmation a mis tout de même presque trois ans à venir…

Mais maintenant que se profile à l’horizon une troisième maquette (celle de l’Alien 1 de Giger), place à la review de L’Alien Warrior !

Le carton est gros, mais pas démesuré. C’est d’ailleurs la première chose qui m’a frappé. A l’ouverture, on se rend compte que les concepteurs de packaging ont bien pensé la chose, en compactant le monstre au maximum. Il y a en fait 5 parties : le socle, les deux bras, la bête, et la queue (non pas celle-là, l’autre…^^) L’assemblage se fait très facilement, et des aimants permettent au deux bras de tenir en place.

Le sculpt… Il est totalement inutile de décrire la qualité de ce dernier. Les photos le feront bien mieux à mon place. Mais en quelques mots, disons que les détails sont légions, d’une finesse extrême et d’une précision optimale… Difficile de faire mieux à cette échelle ! En le comparant avec son petit frère (l’Alien Warrior du diorama), on remarque bien que la précision est plus grande.  J’adore également le petit logo de Weyland-Yutani Corporation, un clin d’œil aux fans de la première heure !

Le paint job… Même si la créature, de par son coloris relativement  uniforme, ne surclassera jamais la complexité d’un Predator (par exemple), on admettra facilement qu’il est parfait. Il y a des nuances (on évite de tomber dans la facilité), de petites taches brunes (qui ressemblent presqu’à de la rouille !), des ombrages précis appliqués à l’aérographe… Le côté organique du monstre ressort donc à merveille, sans prétériter l’héritage mécanique du monstre original. Les dents et les griffes sont métalliques, comme dans le film, et l’épine dorsale se voit éclaircie par une sorte de jaune tout à fait correct.

La pose, malheureusement, même si elle est magnifique et diablement évocatrice, a le défaut de ressembler comme deux gouttes d’eau à celle choisie pour le petit diorama. C’est vraiment dommage, à l’heure où beaucoup de collectionneurs, à défaut de trouver de la diversité dans les licences qui les intéressent, désirent amasser des représentations variées du même personnage… Mais passé ce handicap, on se contentera de cette pose bestiale (au sens premier du terme)… L’Alien est en chasse. Il est tassé sur lui-même, prêt à passer à l’attaque, profitant de ses qualités mimétiques pour se fondre dans l’espace mécanique qui l’entoure…

Une dernière information, l’Alien Warrior rentre sans aucun souci dans une case Besta, pourvu que cette dernière dépasse les 61 cm environ. Et la statue est à mettre préférentiellement en hauteur pour en profiter au mieux…

On la voulait, on l’a eue. Alors , dépêche-toi de nous faire cet Alien 1 !

-Sarlacc

Commentaires ou questions? Ca se passe sur nos forums!