Jack Sparrow

Premium Format – Collectibles

Jack Sparrow est devenu, en l’espace de quelques scènes du premier opus de la trilogie, un personnage culte, taillé par et pour un Johnny Depp au meilleur de sa forme. C’est sans doute d’ailleurs le véritable héros des aventures aquatiques dépeintes dans le film, tant et si bien que Jack finit par envoyer Orlando Bloom ou Keira Knightley dans son ombre.

A l’instar de personnages comme Vader ou Gandalf (toutes proportions gardées, on est d’accord), Jack Sparrow est connu de tous, pour peu que l’on s’intéresse la moindre au 7ème art.

Il lui fallait donc une statue qui puisse lui rendre justice. Et ce n’était pas vraiment gagné d’avance, au vu de la complexité de son costume et les différents attributs qui émaillent sa chevelure.

Les habits, puisqu’on en parle, constituent pour moi le point le plus impressionnant de cette Premium Format. Chaque partie du costume a été cousue avec soin et expose des tonnes de détails. La chemise légèrement ouverte sur le torse tend à matérialiser le côté dévergondé du personnage. Les manches bouffantes, la ceinture en cuir, le « linge » qui pend le long de ses jambes, les braies bleues, la veste… tous les éléments sont là pour nous rappeler l’accoutrement si outrancier du diable des mers. Et s’il y avait bien une chose à ne pas louper sur cette Premium Format, c’était justement ce costume !

Pour ce qui est de l’autre grand challenge, à savoir le sempiternel problème de ressemblance, les sculpteurs de chez sont arrivés à un niveau que je qualifierais d’acceptable. Ce n’est pas parfait, certes, mais les traits de Depp sont présents. Etonnamment, ce qui m’épate le plus, reste la chevelure de Jack, finement représentée : tresse, rastas, et bibelots colorés…

Parlons maintenant du paint job. Rien à redire pour tout ce qui est chevelure, mains et bottes, car c’est de très bonne facture. J’émettrai surtout une réserve pour le visage qui, loin d’être raté, aurait mérité un peu plus de finesse, spécialement en ce qui concerne la barbe, les moustaches ainsi que le mascara dont Jack à tendance à abuser. Rien de dramatique donc, mais pour ma part j’ai déjà vu mieux dans les nuances de ce genre de pièce.

Par contre, je saluerai les détails (et ils foisonnent) de la chevelure, les bagues et surtout le socle ! Car ce qui en fait une pièce hors du commun, c’est bel et bien ce magnifique socle, bien mastoc, qui résume à lui seul les décors que l’on voit dans les films. Ajoutons à cela quelques accessoires qui viennent enrichir l’ensemble (bouteilles, compas, lanterne avec light-up intégré, carte au trésor) et on obtient au final une pièce complète.

A mon sens, la plus grande critique que l’on pourrait faire reste l’expression du visage du personnage. Elle n’est pas vraiment en adéquation avec la psychologie de Sparrow. Un visage souriant, espiègle au possible, m’aurait semblé la meilleure alternative.

Mais il est indéniable qu’une telle statue devienne vite une sorte de Graal à posséder pour tous les fans de la franchise, dont votre humble serviteur fait bien entendu partie !

– Sarlacc

Commentaires ou questions? Cela se passe sur nos forums!