Benjamin Barbecot

Interview : Benjamin Berbecot (Nimajneb)

On le connaît sur le pseudo de nimajneb. Cet artiste polyvalent s’est prêté au jeu des questions/réponses pour notre site, avec la sympathie qui le caractérise. C’est en lui demandant de s’atteler à l’Alpha Project 4 que j’ai fait la connaissance de Benjamin. Son buste de Bad Taste est carrément culte! Une review est d’ailleurs couplée à cette interview.

Bref, encore une personne de confiance chère à SwissCollectors, avec laquelle nous prévoyons déjà de coopérer à nouveau!

Place aux questions!

SC: Tout d’abord, fais-nous une rapide présentation de ta personne:

BB: J’ai 34 ans (né le 15 juillet 1977) j’habite à Bonnières sur Seine dans les Yvelines à la limite de la Normandie. Je suis responsable HSE (hygiène sécurité environnement) chez SELMER à Mantes la ville (leader mondial dans la fabrication des Saxophones haut de gamme).

SC: Quand as-tu commencé à sculpter et à peindre des objets en 3D ?

BB: J’ai commencé à sculpter il y a environ 6 ans mais de façon régulière et en vendant mes créations depuis 4-5 ans.

SC: D’où t’es venue cette idée de te mettre à modeler la matière ?

BB: Au départ je collectionnais les Heroclix (je dis collectionner car ne ne jouais quasiment pas, c’était plus le plaisir de retrouver des perso de comics que j’aimais bien et en découvrir d’autres)
je me suis mis à faire des customs pour le fun puis pour les autres (c’était vraiment basique et avec des talents de peintre horrible !) mais cela m’a donné envie d’essayer de sculpter pour de vrai.
Vu que l’échelle était trop petite pour moi j’ai fait un buste au 1/6. Mon premier essais était donc un Gladiator (perso marvel). j’en ensuite rapidement enchainé les bustes et statues en même temps que je découvrais les produits du commerce qui existait et dont je m’inspirais (ah mes premiers bustes Bowen que de souvenir !)
Jusque là mes sculptures étaient faites en pâte autodurcissante qui n’est vraiment pas l’idéal pour sculpter. Ce n’est que plusieurs mois après que j’ai découvert la super-sculpey et que tout à changé pour moi. C’est aussi à ce moment là que j’ai eut mes premières commandes !
Par la suite j’ai eu la chance d’être contacté par un américain avec qui j’ai pu travailler et faire plusieurs kits et ainsi mieux me faire connaitre et tout c’est enchainé.

SC: As-tu suivi une formation quelconque ?

BB: Comme expliqué à la question d’avant je suis entièrement autodidacte. D’ailleurs j’ai toujours préféré (même encore) apprendre de mes erreurs en sculptant beaucoup que de trouver ou demander à d’autres comment faire quelque chose.
C’est aussi pour ça que contrairement à beaucoup de sculpteurs qui se spécialisent, j’ai toujours essayé de me diversifier et de faire des choses différentes (quitte à me planter). Pareil pour la peinture.
Ce n’est que maintenant que cela paye et que je sais que je peux tout sculpter (Homme, femme, animaux, robot) à toute échelle (du mini à l’échelle 1) et de tout type (buste, statue, diorama…).
C’est un atout énorme qui me permet d’avoir régulièrement des commandes.

SC: Quelle est l’œuvre dont tu es le plus fier ?

BB: Difficile à dire, je dirai que je suis toujours fier de celle que je suis en train de faire au moment ou je la fais en me disant que c’est la meilleure de toutes mais à chaque fois une fois fini c’est l’inverse, je ne vois plus que les défauts et la trouve ratée !
(heureusement plusieurs semaines après en revoyant les photos je me dis que c’est pas si mal LOL)

SC: Gardes-tu une représentation de chaque objet que tu crées ?

BB: Très rarement. Beaucoup de mes sculptures sont des pièces uniques donc pas de copie ! Pour les kits généralement j’en récupère un exemplaire mais bien souvent je le revend peu de temps après par manque de place ou parce que cela ne correspond pas à ma propre collection

SC: Dans ce cas, n’est-il pas difficile de se séparer de ces créations, de se dire qu’on ne les reverra plus jamais ?

BB: C’est une question d’habitude. Vu que je fais une 30 aine de sculpture par an il faut mieux pas que je m’attache. Et puis bien souvent j’ai la chance de voir les photos de la sculpture dans la collection de mon client et ça ça fait toujours super plaisir !
Parfois je regrette non pas de me séparer de la sculpture mais de même pas voir le résultat une fois peint ou exposé.

SC: As-tu des domaines de prédilection, des univers dans lesquels tu te sens mieux ?

BB: Oui et non. Comme je l’ai dit je peux tout sculpter même si 90 % de mes sculptures sont des super-heros parce que j’aime ça et que c’est ce que l’on me demande le plus souvent. Mais j’ai déjà fait quelques sculptures type manga ou SF / jeux vidéo.
A vrai dire j’ai même à mes débuts fait du Franco-Belge mais j’ai eut une mauvaise expérience qui m’a un peu dégouté (j’ai travailler de façon officielle avec un éditeur et un dessinateur pour faire ses perso en 3D mais je me suis fait « entourloupé » au moment de finaliser et de passer en production)

SC: Collectionnes-tu des produits dérivés ?

BB: Oui quasi que du Bowen même si cela doit bien faire 2 ans que j’ai plus rien acheté (cela me servait beaucoup comme modèle au départ mais maintenant je me rend compte que je fait aussi bien sinon mieux !).
Je manque aussi de place dans mon appart donc entre mes propres sculptures et les autres je suis très limité…

SC: Tu as donc des pièces préférées ?

BB: Deux statues me viennent à l’esprit : Le Juggernaut et le Thanos en full de chez Bowen (bizarrement les 2 sculptées par les Shiflett brothers que pourtant je n’aime pas particulièrement !)

SC: As-tu un rêve, un personnage ou une créature que tu voudrais sculpter par-dessus tout ?

BB: Pas spécialement sinon je l’aurai déjà fait ! Par contre un peu par hasard (souvent en voyant une illustration) d’un coup, j’ai envie de faire tel ou tel perso ou d’essayer un truc nouveau (alors que cela ne me serrait pas venu à l’esprit avant)
et j’arrive rarement à résister et je me retrouve à le faire très rapidement (comme par exemple l’année dernière mon buste échelle 1 du Juggernaut, malgré toute la difficulté de le faire chez moi je me suis lancé et en quelques semaines j’avais mon buste !)

SC: Quel est ton artiste préféré ?

BB: Dans le genre de sculpture que je fais, je dirai Mark Newman qui est vraiment exceptionnel.

SC: Tu es le sculpteur qui a été choisi pour l’Alpha Project 4 de SwissCollectors, à savoir un buste lifesize d’un extraterrestre tiré du film Bad Taste. Pour tout te dire, il s’agit là d’un plaisir coupable, partagé par trois collectionneurs passionnés par le métrage de Peter Jackson. Tu peux nous parler un peu plus de la partie technique qui t’a permis d’arriver au résultat que l’on connaît ? Toujours en ce qui concerne ce buste, quelles ont été tes impressions au moment de la sculpture ? Comment as-tu « vécu » ce travail ?

BB: A cette échelle j’avais déjà essayé différentes pâtes aux propriétés différentes (argile, WED clay, Chavant…) mais sur ce projet j’ai voulu en essayé une autre. Je l’ai donc sculpté en plastiline (ni plus ni moins que de la pâte à modeler professionnelle) qui a l’avantage de ne pas sécher ou durcir comme avec l’argile qu’il faut constamment mouiller. J’ai pris une dureté pas trop forte et j’ai eu la chance qu’il fasse assez chaud ce qui m’a aidé pour ramollir la pâte et plus facilement la travailler.
Pour le moulage j’ai fait un moule en silicone avec un contre moule en stratifié avec de la résine acrylique. Le tirage a été fait en résine PU par rotocasting manuel. (Ça c’est mon truc perso c’est pas des plus pro mais cela marche quant il n’y a pas trop de tirage à faire. Basiquement je verse de la résine dans le moule et je la fais aller un peu partout en remuant le moule et je recommence jusqu’à ce qu’il y à chaque endroit en une couche assez épaisse. Comme la résine utilisée durcit en 3 minutes cela va assez vite.)
J’ai beaucoup aimé faire les détails et la texture de la peau que permettait ce projet. Pareil avec les nuances de la peinture (même si j’aurai pu faire mieux je pense).

SC: Tu diffères grandement des autres sculpteurs sur un plan très simple : tu travailles à la vitesse de la lumière. Quel est ton secret ?

BB: A vrai dire je sais pas trop, comment font les autres pour être si lent LOL. Plus sérieusement, j’ai la chance d’avoir suffisamment de temps libre pour sculpter et je m’y consacre entièrement (je regarde peu la TV et je joue pas aux jeux vidéo contrairement à certains)
Quant je commence une sculpture je suis à fond dedans j’y pense d’ailleurs longtemps avant sur comment m’y prendre techniquement (parfois au boulot !) et au moment de commencer tout s’enchaine rapidement. Bien souvent le plus dur pour moi c’est d’attendre le retour du client entre chaque étape !

SC: Je terminerai sur une déclaration et non une question : ton travail nous plaît et nous aimerions, je l’espère, développer d’autres projets dans le futur. Si tu es d’accord, bien entendu !

BB: Cela sera avec plaisir. J’ai beaucoup aimé travailler avec vous surtout sur un projet original comme celui-ci.

Propos recueillis par Sarlacc

Nimajneb sculpture 2011 part 1

Nimajneb sculpture 2010 part 1

Nimajneb sculpture 2010 part 2

Nimajneb sculpture 2009 part 1

Nimajneb sculpture 2009 part 2

Nimajneb sculpture 2008

Nimajneb sculpture 2007