Gollum / Sméagol


Premium Format – Collectibles

Gollum est un personnage emblématique du Seigneur des Anneaux. Si emblématique qu’il est impensable qu’une collection de LOTR soit complète sans lui.En toute logique, s’est mis en tête de produire une PF à son effigie. Mais là, dilemme : le dédoublement de personnalité de Gollum/Sméagol induisait un choix difficile à prendre. La firme américaine a donc imaginé un système de changement de corps et de tête propre à exposer Gollum selon le bon vouloir du collectionner, que ce soit dans sa phase gentille ou méchante. Outre son aspect purement commercial, on peut également saluer cette alternative puisqu’elle reflète parfaitement la multiplicité psychologique du personnage. Cette logique marketing se trouve donc parfaitement adaptée au monde de la collection ; en bref, les vaches à lait sont pour une fois heureuses de l’être.

A noter qu’un socle supplémentaire est fourni de manière à exposer le « buste » seul. nous livre aussi deux plaquettes interchangeables, intitulées Gollum ou Sméagol…

Le souci avec ce genre de personnage relativement petit est de garder une homogénéité dans la ligne, qui se compose plutôt de héros et de monstres à taille humaine.

Les concepteurs ont donc trouvé une parade, celle d’un socle qui ajouterait quelques centimètres à l’ensemble, et qui par la même occasion justifierait le prix de la statue. Ainsi, Gollum se retrouve perché au sommet d’une colonne de roche à la stabilité douteuse, qui rappelle, du moins en ce qui me concerne, la première scène où il apparaît dans la Communauté de l’Anneau. A cette occasion, on voit Gollum plongé dans l’obscurité, et on ne fait que distinguer son physique.

Du coup, la Premium Format est élégante, tout en hauteur. Pour ma part, j’aurais vu quelques centimètres en moins pour le rocher. Je trouve l’ensemble un peu « too much », sans compter que la statue sous forme Sméagol ne passe pas dans mes vitrines Besta. (Mais ça, c’est une autre histoire.)

Le sculpt est vraiment magnifique, tout en finesse. On reconnaît bien les mimiques de Gollum et de Sméagol. Surtout ce dernier d’ailleurs, qui fait référence à la dernière scène du personnage, juste avant sa mort, dans la Montagne du Destin. D’ailleurs, bon nombre de collectionneurs se sont amusés à reproduire la prise de vue au travers de l’Anneau dans les photos qu’ils ont prises : à ce titre, je ne déroge donc pas de la règle !

On notera toutes les cicatrices sur le dos de Gollum, des marques héritées de sa période de torture.

Pour ce qui est de la peinture, c’est tout à fait honorable. Il y a des nuances dans les teintes de la peau. Les plaies sont rosées pour indiquer qu’elles sont encore douloureuses pour son propriétaire. Les pieds sont sales, crottés par de la terre. J’aime particulièrement les yeux, recouverts comme d’habitude par un peu de vernis qui renforce leur aspect humide et donc réaliste. Enfin, les dents sont entartrées, fichées dans une bouche rose et visqueuse parfaitement représentée.

Les vêtements se résument à un pagne. Ce dernier est peut-être un peu trop « clean » et mériterait un travail de la part du collectionneur : quelques plis, un peu de saleté supplémentaire sous la formes de quelques coups de pinceau… Mais la pièce de tissu reste crédible, très bien réalisée.

L’Anneau est bien évidemment un élément central de la statue et il est mit en évidence par la gestuelle du possesseur : ainsi l’euphorie prévaut chez Sméagol tandis que la méfiance et l’animalité transpire chez Gollum. L’Anneau est fait dans une sorte de matière simulant le métal. Et c’est donc naturellement que le regard de l’observateur glisse lentement vers lui.

En définitive, livre ici non pas deux mais trois personnages : car l’Anneau en est un, à part entière. C’est lui le grand ennemi de la Communauté !

Le fabricant américain a donc encore une fois réalisé une jolie petite prouesse 3D à ajouter à la collection des PF de LOTR. En toute honnêteté, c’est d’ailleurs l’une des plus belles gammes de la firme.

– Sarlacc

Commentaires ou questions? Ça se passe sur nos forums!