Loug-garou Thriller


Statue Life Size – Fan made

J‘ai choisi pour ma première review sur SwissCollectors un proder un peu particulier puisqu’il est issu d’un clip et pas n’importe lequel : THRILLER !
Début des années 80, mes parents m’autorisent in extremis à attendre la diffusion complète du clip « thriller », tiré de l’album éponyme de Michael Jackson, dans l’émission désormais culte « les enfants du rock »… Whaou! Du bonheur à l’état pur pour un gamin fasciné par les vampires, lycanthropes,et autres monstres en tous genres… C’est l’heure! Je me blottis près de mes parents, un plaid me recouvrant partiellement, mais prêt à être remonté jusqu’à mes yeux si le besoin s’en fait sentir ! Le clip démarre, la voiture de Michael tombe en panne……le grain de l’image et la photographie est superbe. On reconnait de suite la patte de Landis… S’en suit cette fameuse scène où Michael est pris de convulsions à l’apparition de la pleine lune. Sa transformation commence… génial!

Dans la semaine qui suit, j’ai dû mimer cette transformation au moins 20 fois à tous mes copains. Me voila marqué à vie par ce loup-garou, ou plutôt chat-garou parce qu’il est vrai que Rick Baker s’est pas mal inspiré du faciès de nos petits compagnons ronronnant D’ailleurs, cette statue taille réelle est appelée non pas werewolf, mais werecat ! Bref le jour où un copain, bien connu chez tous les collectionneurs, poste sur un forum voisin quelques photos de sa tête taille réelle « werecat » de Michael Jackson, je me décompose littéralement. Je savais très bien qu’aucun grand constructeur ne rendrait hommage à cette scène, donc renseignements pris auprès de lui, je commande cette statue dans un studio d’effets spéciaux basé en Californie. Je précise bien studio d’effets spéciaux, parce ce n’est pas une entreprise qui produit à une échelle industrielle, comme par exemple. Les statues sont faites sur commande, le délai est raisonnable, la communication pas toujours top du fait qu’il travaille régulièrement sur des petits téléfilms, plateaux tv…etc.

Le corps de la statue est un mannequin en mousse, les habits sont de même marque que ceux que portait Michael dans son clip : jeans, wrangler, mocassins couleur « burgundy » (je ne suis pas un spécialiste de Michael Jackson, mais apparemment, c’est ce qu’il portait…). Le teddy typique des universités américaines est quant à lui refabriqué sur commande. Les pattes et le visage sont en mousse de latex (matière utilisée par exemple pour la fabrication du spinosaure dans Jurassic Park 3). Quelques parties sont en résine : les dents, les griffes, les yeux.

Une fois la statue réceptionnée, il faut lui mettre les bras en place. En effet, de grandes tiges filetées sont enfoncées dans les bras en mousse, ce qui permet de les positionner comme bon vous semble (il faut de la poigne parce les tiges sont d’un diamètre assez conséquent….)

Personnellement, j’ai choisi cette pose assez classique mais qui représente bien le personnage dans le clip, au moment où il « finit » sa victime. Les poils sont implantés à la main, et vu le nombre, il y a beaucoup de travail à ce niveau là ! L’implantation est vraiment bien faite, les différentes couleurs de poils sont disposées harmonieusement pour être assez fidèle au travail de Rick Baker.

La peinture est superbement appliquée, les moustaches sont livrées séparément avec un tube de super-glu ! Malgré mon appréhension, elles sont très simples à fixer. La finition et l’implantation des dents, yeux et griffes en résine sont vraiment réussies, et le tout donne un ensemble des plus impressionnants ! Pour preuve, le plus petit des mes deux fistons ne reste plus dans ma salle seul depuis l’arrivée du monstre !

Quelques reproches : la statue étant très légère, j’ai dû lui mettre un poids dans le dos pour qu’elle tienne bien droite, parce qu’avec les bras remontés et pliés ainsi, la statue penchait trop en avant. De même, le socle est des plus simplistes. Il n’est pas identique à la photo de commande de la statue. Ce n’est pas trop grave. J’ai pas mal d’idées pour un socle que je ferai faire par un artiste de chez nous !

On pourrait aussi reprocher à l’artiste quelques détails qui font que la statue n’est pas très « accurate », mais non, parce que c’est bien un artiste qui a travaillé sur cette statue et le résultat est à la hauteur de mes espérances !

Voilà, j’ai réussi à attraper une autre part de mes rêves d’enfant avec cette statue. Le T-800, lui, aussi a marqué mon enfance. D’ailleurs il sera sûrement le sujet de ma prochaine review !

Et bien sûr merci à tout le staff de SwissCollectors de me laisser vous faire partager ma passion pour les monstres.

– ttrem ou remstoch

Commentaires ou questions? Ça se passe sur nos forums!