Isaac Clarke

Statue –

« Dark kyp, l’un de nos reporter de choc, vous parle en détails d’une pièce tirée d’un jeu vidéo culte: Dead Space. Agrippez votre Plasma Cutter avant de commencer votre lecture ! »

Dead Space:  je me rappelle avec plaisir mes premiers pas dans ce jeu emblématique ! Pour situer les choses je dois d’abord dire que je n’ai jamais été un fan des films d’horreur, des films gores ou morbides… C’est un genre que j’évite en général hormis certaines exceptions. Je suis tombé sur ce jeu un peu par hasard, voyant une pochette science-fiction je me suis lancé. Je me suis tout de suite retrouvé dans le personnage de Isaac Clark, étant moi-même ingénieur.
L‘ambiance du jeu m’a tout de suite pris, insufflant en moi une sorte de curiosité morbide qui m’a poussé à avancer dans le scénario.

Sideshow prend de plus en plus en compte le public de gamers en créant de nombreux héros de jeux vidéos en statue. Isaac Clarke vient rejoindre Lara Croft, Duke Nukem ou encore le prince Arthas avec cette sublime statue au 1/5e de la gamme polystone.

La statue retranscrit parfaitement l’ambiance du jeu. La scène est très vivante: Isaac est en train d’enjamber un necro qu’il croit mort en vérifiant derrière lui que rien ne vienne mais le necro n’est pas mort ! En effet, un petite main crochue dépasse du torse pour saisir Isaac à la jambe.

Le sculpte est juste incroyable: la lourdeur de la combinaison d’Isaac est ici très bien simulée. Les plaques d’armure, les gantelets, le cutter à plasma, le casque, … Chaque partie de l’armure a été finement réalisée. Que ça soit l’aspect craquelé de certaines parties de l’armure ou encore la texture des différents tissus, rien n’a été négligé.
Un petit défaut est pour moi le pack dorsal réalisé apparemment en plastique, ce qui jure avec le reste de la statue.

Le necro gisant au sol n’est pas en reste, présentant une quantité de blessures et de malformations résultant de sa mutation. Les organes à l’air libres sont dégoûtants à souhaits.

Le paintjob a ici été parfaitement maîtrisé: la combinaison d’Isaac est, par endroits, maculée de sang et d’éraflures témoignant des rudes combats qu’il a enduré jusque là. L’effet de réalisme est également augmenté par le souci du détail dont témoigne la peinture. La tenue a déjà bien vécu avant l’arrivé sur l’Ishimura et ça se voit. De la crasse est incrusté dans les tissus et le métal est apparent par endroits.

Le light-up amène encore une touche de vie supplémentaire à cette statue. Il n’est malheureusement présent que dans le casque, laissant le pack dorsal et les différents points lumineux de la ceinture ou de la paume de la main gauche uniquement peint. On remarque ça et là de petites fuites lumineuses, mais rien de grave .

Le necro a également vu sa peinture être l’objet d’une grande minutie. Les lambeaux de chair exposés à l’air libre sont peint de manière très convaincante.  La peau est par endroits déchirée, montrant la violence de la mutation. Certaines parties présentent même des coloris qui peuvent s’apparenter à des débuts de moisissure. Les boyaux de la créature sont plus brillants, indice que le necro s’est fait couper en deux il y a peu. Le  regards du monstre est vide, toute humanité s’en étant échappé lors de sa mutation.

Le socle n’est pas en reste. On y voit les symboles grossièrement peint à la main par les membres de la secte des unitologues, comme dans le jeu. Des traces de sang et de viande ont éclaboussé le sol suite au combat entre Isaac et le necro.

Je suis très content de cette acquisition ! Cette statue devrait ravir tout fan de la série Dead Space. Si je devais résumer en quelques mots les points forts de cette statue, je citerais le dynamisme de la pose, l’amas de chair torturée qu’est le necro et le light-up qui en font une représentation fidèle du jeu.

– Texte par dark kyp et photos par Deltarr

Commentaires ou questions? Ca se passe sur nos forums!