Bossk

 
Figurine PVC –

Quand j’ai appris que allait sortir une série spéciale « Bounty Hunters« , j’ai tout de suite été conquis par l’idée ! Ces personnages ont rarement eu l’occasion d’être édités en produits dérivés et les avoir enfin tous réunis est une excellente initiative de la firme Niponne !

Je ne reviendrai pas sur l’emballage, toujours trop grand à mon goût. Ce kit se monte simplement, les pièces principales s’emboitant sans problèmes les unes dans les autres. L’arme est à placer dans les griffes du chasseur de primes en enlevant un « doigt » puis en le remettant en place autour de la crosse du fusil.

La qualité du sculpt est encore une fois au rendez-vous et, comme vous pourrez le constater sur les images ci-dessous, la finition est de très bonne facture. La pose tout d’abord est très classe, surtout en comparaison avec le Bossk vu dans le film, un peu raide. La peau du Trandoshan fourmille d’écailles et son visage est sculpté finement. La tenue est également au rendez-vous avec les replis du tissu et tout les petits gadgets accrochés un peu partout. Malgré un tout petit défaut présent sous la narine gauche, c’est du bon boulot et cette figurine ne fera pas tache au milieu des autres de la même marque.

La peinture est également au top, surtout sur la peau écailleuse avec plusieurs tons de vert et de brun qui donnent vraiment une impression de peau de lézard. L’uniforme lui aussi a reçu un soin tout particulier avec des jaunes plus foncés ou cela est nécessaire. Les détails sont tous très bien peints, comme le petit « gilet » ou la ceinture. Les divers insignes sont bien présents et on ne constate aucun dépassement. Chaque texture est différente (l’acier du fusil, le tissu de la combinaison, le gilet, etc) et rien ne vient dénaturer l’ensemble.

Encore une fois j’utilise les mêmes mots pour décrire le travail de Koto sur cette figurine. Il est en effet difficile de trouver de gros défauts à cette pièce. Comme d’habitude les images vous permettront de vous forger votre avis.