Star Wars Celebration Europe

Notre ami TK-422 vous propose son compte rendu complet de la « Star Wars Celebration Europe » qui s’est tenu à Essen du 26 au 28 juillet 2013:

Comme vous le savez peut-être, je suis « tombé dans la marmite » Star wars quand j’ai vu l’Empire contre-attaque au cinéma (en 80 ou 81). Depuis, je n’ai cessé d’être fan de la trilogie de base. Un de mes « Graals » était de participer à une « Celebration ».

J’avais découvert ces manifestations en juin 2010 et c’était un peu tard pour préparer un déplacement en Floride. Je voulais participer à celle de 2012 (également en Floride) mais le calendrier en avait décidé autrement! Quand j’ai appris que la prochaine se déroulerait en Europe, je me suis organisé pour ne pas louper l’événement. Le lieu habituel des vacances a été changé, les billets commandés bien en avance, idem pour les autographes, sans oublier de prendre un t-shirt blanc dans la valise ! Bref un vrai planning de bataille.

La convention :
J
eudi 25, départ en milieu d’après-midi de Hollande (le QG des vacances) pour aller récupérer les billets d’entrée et ceux des dédicaces. Cela m’a permis d’éviter environ deux heures d’attente !!! Il suffit de voir les photos de l’extérieur des jours suivants pour se rendre compte que les files pouvaient être très longues. Il y a eu plus de 20’000 visiteurs durant tout le week-end.
J’ai pu aussi faire des courses dans la boutique officielle. C’était l’émeute, j’étais un peu perdu au milieu de dizaines de personnes qui allaient dans tous les sens et repartaient avec 3-4 sacs pleins.

Le lendemain (et les jours suivants), le départ était prévu vers 7h45. Le but principal était les dédicaces: j’en avais programmé 14, finalement je suis arrivé à 16 (avec un gros trou dans le budget) !. Je ne pouvais pas manquer Mark Hamill, Ian Mc Diarmid, Carrie Fisher, Anthony Daniels et tous les autres. J’en ai profité pour remplir mon livre « Star Wars Chronicles » et avoir des photos dédicacées.
La majorité des acteurs étaient très ouverts et prenaient facilement la pose pour la photo. Sauf, bien entendu, notre cher Peter Mayhew (mais je m’y attendais) qui a quand même fait une dédicace à mon nom. Les acteurs les plus célèbres vendaient la photo avec eux pour 70 Euros. Ayant déjà beaucoup investi, je n’ai pas fait de photoshoot et les photos sont prises d’un peu plus loin (donc parfois un peu moins bonnes).
On pouvait facilement discuter avec tous en anglais ou en français (sauf Anthony Daniels qui faisaient un peu activer les gens). Mark Hamill adore le chocolat suisse, il connait bien le Cailler. Carrie Fisher a un chien très capricieux. J’allais poser mon livre pour la dédicace quand il est monté sur la table pour s’y installer (il allait se coucher sur MON Chronicles !!!).
Jeremy Bulloch m’a salué, Toby Philpott m’a parlé un long moment de son travail dans le corps de Jabba (il a également travaillé sur Dark Crystal), John Morton ne m’a parlé quasiment qu’en français (il l’a étudié pendant 3 ans), … Bref, ce fut un moment convivial et très agréable. Je m’attendais à une sorte de travail à la chaîne même si avec les acteurs les plus connus, c’était un peu cela, mais pour tous les autres, on pouvait prendre le temps pour échanger quelques mots.

La mission étant accomplie, pour le reste du week-end  je me suis laissé porter par l’ambiance (j’étais un peu comme un gosse qui arrive dans un énorme magasin de jouets juste avant Noël) et j’ai fait le tour plus tranquillement. Dans la convention, on pouvait aussi visiter l’exposition assez inédite du Rancho Obi-wan. Elle appartient à Steve Sansweet qui est sans conteste le plus grand collectionneur sur Star wars de la planète. Il exposait des pièces uniques ou inédites provenant de la planète entière. Il vendait également des produits spécialement faits pour lui dont un artwork dessiné par un sympathique et talentueux illustrateur bien connu du forum. A ma grande surprise, j’ai aperçu des objets que je possédais également.

Mais une convention ne serait rien sans les personnes costumées. Il y en avait des dizaines qui se laissaient volontiers prendre en photo. Entre la 501st qui arrêtaient les gens (pour un concours), les rebelles et tous les particuliers qui venaient déguisés, l’ambiance était excellente. J’ai une mention spéciale pour celui déguisé en Wampa sur ses échasses au milieu de milliers de visiteurs et, en clin d’œil pour le forum, le garde de Jabba et son Rancor en bois, il avait les bières cachées à l’arrière de la bestiole.
En plus des costumes, certains groupes, dont la 501st belge, avaient amené des décors de malade !! Il fallait faire la file pour se faire photographier tellement ils avaient du succès.

Côté merchandising, on pouvait trouver de tout : habits pour tous les âges, jeux, jouets, statues, sabres lasers, armure (on pouvait se faire construire sur mesure son armure de stormtrooper !! Il n’y avait pas la combinaison noire et l’arme mais tout le reste était fait), lego, …
Je n’ai pas pris de photos des boutiques car un empilement de boîtes ou n’apporte pas grand-chose (à mes yeux). Je me suis plus concentré sur ce que l’on voit un peu moins : lego, hasbro, certains objets un peu particuliers et quelques statues Attakus dont l’exclusive, le Cody en bronze.

Maintenant, on arrive à une des meilleures parties de la convention, les « stages » (interview). Durant tout le week-end, on pouvait assister à de nombreux entretiens avec des acteurs/artistes/manager/… C’était génial mais aussi frustrant car il y avait tellement de « stages » que si on assistait à une séance, on loupait une autre !! Vu le monde, pour chaque entretien, il y avait vite une file d’attente devant la porte d’entrée, ce qui réduisait encore plus les possibilités de suivre d’autres « stages ».
J’ai donc choisi d’aller voir les quatre acteurs principaux : Anthony Daniels, Ian McDiarmid, Carrie Fisher et Mark Hamill. J’ai pu aussi voir Ben Burtt (le créateur des sons SW).
Pour les grands shows, on était dans le pur style américain. Il y avait un DJ et un animateur pour faire patienter les gens et « chauffer » la salle. Ensuite, Warwick Davis (l’hôte) faisait son entrée et préparait la salle pour accueillir l’invité. Ce furent des moments très sympas et enrichissants, les acteurs dévoilaient des anecdotes sur leur rôle ou le tournage mais aussi très amusants car Warwick Davis reprenait un court extrait d’un des films et demandait à ce qu’il soit rejoué.

Anthony Daniels:
Comme c’était C3PO qui était accueilli par un Ewok, Anthony Daniels a voulu que la salle fasse comme sur Endor. Donc on s’est tous incliné devant notre « divinité », y compris Warwick Davis pour qu’il daigne venir sur scène.
En tant que C3PO, il nous a parlé de ses problèmes de vision, du fait que le R2 télécommandé a failli l’envoyer à l’hôpital en Tunisie : A la fin de la scène où Luke accueille les droïdes, Anthony Daniels devait s’arrêter au début des escaliers qui menaient à la ferme (sous terre) car il ne pouvait pas les descendre (c’était la chute de plusieurs mètres s’il continuait). R2 devait s’arrêter juste derrière lui. Il tourne la scène et s’arrête sur le point repère prévu. R2 télécommandé arrive derrière lui, mais suite à un défaut, il ne s’arrête pas et continue contre C3PO. Toute l’équipe se rue pour retenir Anthony et stopper le droïde. Il faut refaire la scène, Anthony Daniels s’arrête à la même place et R2 refait la même chose mais encore plus fort (malgré les vérifications et réglages). A nouveau, l’équipe arrive arrêter le robot fou et retenir C3PO. Troisième prise, Anthony Daniels (un peu nerveux) la rejoue mais au moment de s’arrêter, il se décale d’un pas et le R2 (maudit) ne s’arrête toujours pas et s’écrase plusieurs mètres plus bas.
Dans le palais de Jabba, il a malencontreusement cassé le nez d’un membre de l’équipe. Jabba en colère l’envoie dans les décors. Ne voyant quasi rien et devant se laisser aller, il tombe contre l’assistant qui devait le retenir avec un matelas, mais avec le poids et le mouvement de la chute, il donna un coup de coude au pauvre technicien. Pour les scènes suivantes, ils étaient deux derrière le matelas pour le réceptionner.
Pour la scène à rejouer, ce fut l’arrivée des robots chez Luke.

Ian McDiarmid:
L’arrivée de l’Empereur fut plus conventionnelle. Ian nous a appris qu’il a dû son rôle au fait qu’un autre acteur ne supportait pas les lentilles et que pour jouer dans la prélogie, il avait l’âge qui correspondait à l’âge de Palpatine.
La scène à rejouer fut épique ! C’était l’affrontement entre Warwick Yoda et Ian McDiarmid. Malgré un certain âge, il a joué le jeu à fond et s’est même effondré derrière son siège pour faire plus réaliste.

Carrie Fisher:
Elle était toujours accompagnée par son chien. Mais celui-ci n’appréciait pas les peluches Ewoks posées comme décor et à commencer à les déchiqueter. Warwick a eu peur d’être le prochain ;-) et un assistant a sorti le fauve. Une fois l’entretien commencé, elle nous a parlé de sa relation avec Warwick lors du tournage du Retour du Jedi. Warwick lui montre un extrait d’un documentaire qu’il avait fait en 1982 (il l’avait montré en entier à Paris en 2005) sur les coulisses du tournage. Elle nous parla également de la confusion des gens sur son nom et plus d’une fois, on l’a appelée « princesse Leia ». Elle se souvient d’une drôle de phrase. A la fin de certaines prises, on disait : « vous pouvez enlever les têtes » (d’un Wookie et des Ewoks) mais une fois, lors d’une journée très chaude, la scène est tournée, la fameuse phrase prononcée, mais ce sont les Ewoks qui sont tombés comme des mouches.
La scène rejouée est bien évidemment la rencontre en Wicket et Leia. Moment très drôle où Warwick armé d’un manche à balai et coiffé d’un bonnet Ewok donne la réplique.

Ben Burtt:
Cet entretien se déroulait dans une salle plus petite. Il nous a parlé de ses recherches pour obtenir divers sons : Le fameux sabre laser doit son bruit mythique à une alliance frappée sur un câble (il avait essayé avec une pince mais le son n’était pas satisfaisant). Il faisait exploser des voitures ou tirait avec diverses armes sur le futur terrain du Skywalker Ranch, ce qui entraînait des visites de la police. Avec son équipe, ils sont même allés enregistrer des jets de l’US Army. Il nous a ensuite montré son reportage fait dans les coulisses d’Elstree et en Arizona. On y voit le tournage d’un autre point de vue : l’équipe du son cachée dans les huttes Ewok pour la scène finale, la triste fin des décors à Elstree, y compris le Faucon.

Mark Hamill:
Mon dernier « stage » du week-end et, comme les précédents, ce fut un moment génial. Mark Hamill imite assez bien Harrison Ford. Warwick Davis lui a demandé s’il pensait que Star Wars serait un succès. Mark lui a répondu qu’il n’en savait rien. Le jour de la sortie à Los Angeles, il n’a pas emprunté la rue où se trouvaient les cinémas. Il partait au Canada pour faire de la promotion.
Une bonne semaine plus tard, les acteurs partaient pour Chicago pour continuer la promotion. A l’aéroport, ils virent des dizaines de personnes les attendre. Il ne pensait pas au succès du film et s’était dit qu’il y avait une personne célèbre avec eux dans l’avion. C’est arrivé dans le terminal qu’il a réalisé que le public les attendait (les gens étaient costumés en Luke, Han et Leia).
Pour la scène rejouée, ce fut l’affrontement mythique dans Bespin entre Warwick Vador et un Luke (spectateur) coaché par Mark Hamill.

J’ai enchaîné avec la cérémonie de clôture. Cela a été le moment de voir les reportages faits durant le week-end (à voir sur youtube) et de parler un peu du futur. La prochaine convention aura lieu à Anaheim (CA) en 2015.
Dimanche 17h20, je repars d’Essen la tête dans les étoiles. Il m’a fallu 2-3 jours pour redescendre de mon nuage avec un peu de nostalgie.

En résumé, j’ai vécu un week-end exceptionnel dans une ambiance démente. Cela m’a donné envie de participer à une autre célébration.

-TK-422