Thranduil

| STATUE – WETA COLLECTIBLES |

A l’occasion du second volet du Hobbit, a annoncé en parallèle la sortie de deux statues au 1/6ème, histoire de célébrer dignement la sortie du film. Le choix des Néo-zélandais s’est ainsi porté sur deux personnages emblématiques du métrage, à savoir Thranduil et Tauriel, la guerrière somptueuse qui fera d’ailleurs l’objet d’une autre review.

Thranduil. Le père de Legolas. Rapidement présenté dans Un Voyage Inattendu, le roi de Mirkwood s’impose comme un condensé de toutes les caractéristiques propres à sa race. C’est donc dans cette direction que devait s’orienter , afin d’offrir aux collectionneurs non pas une simple représentation physique du personnage mais également une pièce capable de restituer le caractère « elfique » de Thranduil.

Par conséquent, la pose est simplement parfaite. Elle retranscrit la gestuelle et la grâce du roi. Une grâce qui confine à une certaine féminité, il faut l’admettre. Cette sensation est renforcée par la maigreur de ses bras ou la façon dont il tient, dans sa main droite, sa sublime épée. Une délicatesse à l’état pur émane de la statue, en parfaite relation avec ce que l’on voit à l’écran.

L’expression est celle d’un être sûr de lui, conscient de son pouvoir. Cette assurance côtoie la suffisance et le dédain pour celui qui, imagine-t-on, constitue la cible de son regard.

Le soin apporté à la sculpture ne s’arrête pas là. La toge portée par Thranduil, bien qu’elle soit composée d’une seule pièce, présente une foultitude de motifs qui rappellent la forêt. Les plis du tissu évoquent la légèreté du matériau, et un tel sentiment n’aurait été possible qu’au prix d’un sculpt exemplaire.

Mentionnons également la couronne : habilement ciselée, on s’approche assez bien de la finesse perçue dans le film.

Le paint job est excellent, du moins sur toute la partie « toge ». Pour ce qui est du visage, on aurait bien aimé quelques nuances destinées à renforcer le contraste. Un peu de subtilité à ce niveau aurait amélioré le résultat qui, sans être catastrophique, n’est pas aussi somptueux que le laissaient présager les photographies du prototype.

Cette statue n’en reste pas moins une splendide pièce, qui a sa place dans toutes les collections du Hobbit.

Maintenant que a annoncé vouloir reprendre la production de statues en relation avec Lord of the Rings, Thranduil nous met en confiance.

 – Sarlacc