Robocop

 
Premium Format – Collectibles

Robocop est, au même titre que des films comme Terminator ou Alien, un classique cinématographique qui fera toujours parti de mon top 10. Plus qu’un film d’action violente, Robocop est une satyre des Etats-Unis, corrompus et dirigés par des sociétés sans scrupules, contrôlant à la fois l’armée, la police et les médias, un regard sur les USA des 80’s ou les yuppies aux dents longues étaient prêt à tout pour se faire une place au sommet. Tout cela placé dans un Detroit futuriste, crade et livré au crime. Ce long-métrage est également le premier film américain de Paul Verhoeven, un réalisateur hors normes que j’aime particulièrement !
Robocop, imaginé par Ed Neumeier et conçu par Rob Bottin, se voit désormais immortalisé en Premium Format.

La statue de SideShow reproduit fidèlement le cyborg de l’OCP dans toute sa splendeur. Le sculpt est excellent et chaque petits éléments, tel que rivets, boulons ou gravure sont finement ciselés. Une foule de détails parcourent donc l’armure du flic de Detroit et donnent vraiment l’impression de se trouver face à une sculpture de grande qualité, malgré quelques défauts que je décrirai plus tard.
La partie du visage qui n’est pas cachée pas le casque est fidèle à la morphologie de Peter Weller, l’acteur qui joue ce flic d’un genre nouveau, on reconnait vraiment cette bouche si typique. La jambe droite s’ouvre, révélant ainsi l’emplacement du pistolet qui peut être placé dans son compartiement. Plusieurs mains sont à disposition, de celle qui tient le pistolet à une autre qui fait le poing. Elles s’insèrent facilement dans la statue et tiennent en place avec des aimants. La version exclusive possède une main supplémentaire qui dévoile l’appendice dont se sert Robocop pour se connecter aux terminaux de la police et, accessoirement, égorger Clarence Boddicker ^^

Robocop peut tourner la tête, bouger les bras au niveau des épaules et des coudes. Les poignets peuvent aussi se tourner pour placer les mains dans plusieurs positions et le torse peut effectuer une rotation. Cela permet de positionner notre flic dans diverses poses et ainsi changer un peu son apparence au gré de ses envies.

Tout le corps du cyborg est gris métalisé et noir. La seule partie encore humaine, c’est à dire le bas du visage est peinte couleur chair. La couleur de l’armure est fidèle au film, avec ce gris qui tire sur des tons bleus, du plus bel effet. Le noir du corps n’est pas matte et reflechit la lumière d’une jolie manière. Les détails ont été peints avec précision, chaque petit interstice est repeint avec un ton plus sombre, histoire qu’il ne se perde pas dans la masse. Pour ajouter à l’effet métal, de subtiles variations de couleurs sont ajoutées ici et là, ainsi que des éléments de salissure et d’usure.

Le socle est très sympa puisqu’il reprend le logo de l’OCP avec l’inscriptions DETROIT POLICE. Il est néanmoins massif et prend une place non négligeable.

Le point négatif de cette statue, malgré une réalisation globale plutôt bonne, se situe dans les finitions que je trouve très moyennes. J’ai remarqué plusieurs défauts sur le Robocop, principalement des ratés de peintures ici et là (surtout sur les parties noires) , un socle criblé de petits enfoncements et, sur la première statue que j’ai acquise (j’ai en effet pu la changer ensuite), un gros éclat sur l’armure en haut de la jambe droite… Pas terrible quand on débourse une somme coquette pour une pièce de ce type. La 2e statue (merci Crazy Games), celle qui est en photo donc, n’a pas tout ces soucis à part quelques petits ratés au niveau de la peinture elle aussi, mais rien qui ne soit irréparable. Mon conseil, essayez de voir la statue avant de l’acheter histoire de ne pas avoir de mauvaises surprises.

Malgré ces quelques défauts, cette statue est l’ultime proder Robocop ! Comme je le disais en préambule, il m’aurait été difficile de passer à côté tant j’aime ce flic cyborg ! On va gentiment rêver d’un ED-209 au même format… ;-)

 Commentaires ou questions ? Ca se passe sur ce forum !