Trinity on Bike

| STATUE – GENTLE GIANTS |

Dark Kyp, pour sa nouvelle review, a jeté son dévolu sur une statue bien particulière. On pourrait évoquer la raison « féminine » d’un tel choix , mais c’est surtout son attrait pour le cambouis qui l’a poussé à prendre la plume! Oui, car avant les femmes, avant le cinéma, avant ses amis et sa propre existence, il y a son amour pour les véhicules! ^^

Je me rappelle avec mélancolie de mon premier visionnage du film Matrix au cinéma avec mes potes. Complètement subjugués par le sujet traité et par la réalisation du film ! De ce visionnage ont suivi l’achat d’un manteau long, et, quelques années plus tard, de la statue éditée en 2005 par LTD. J’ai nommé : Trinity on bike.

Motard dans l’âme et fan du film, je ne pouvais pas passer à côté de cette magnifique statue représentant une scène magistrale de Matrix Reloaded : la course poursuite sur l’autoroute. Cette scène dantesque a notamment été filmée sur un tronçon d’autoroute de 1.5 miles (2.414km) spécialement construit pour le film.

La statue retranscrit fidèlement l’ambiance de la scène. Trinity est cambrée sur la moto, prête à réagir. Ses traits sont tendus et son regard est fixé au loin, guettant les réactions des agents et de la police lancés à ses trousses. Le maitre des clefs est ici absent, donc il doit s’agir d’une partie de la scène après que Morpheus l’ait récupéré.

La statue se compose de deux pièces.

La base est un disque représentant un morceau d’autoroute et est assez lourde. L’effet goudron est saisissant, renforcé par le poids de la pièce !

Trinity et la moto ne font qu’une pièce. La belle est réalisée entièrement en résine, à l’exception de ses lunettes de soleil, qui sont en plastique. Et en parlant de plastique, celle de la belle est superbement réalisée ; sa cambrure rappelant à merveille les poses félines vues dans les films. Les vêtements ont été finement sculptés. Les coutures sont visibles sur les gants, les bottes ainsi que sur la combinaison moulante. Les semelles des bottes n’ont pas été négligées, au point qu’on se prend facilement à rechercher si le logo de la marque des chaussures n’est pas présent. On ne pourrait pas parler correctement de cette statue sans s’attarder sur la combinaison moulante qui, au fil des films, a fait de Trinity l’héroïne sexy qu’on connait. L’ensemble se compose d’une veste et d’un pantalon en cuir. On y retrouve des fermetures éclair sur le devant de la veste et sur l’arrière du pantalon… Les plis des vêtements ainsi que les différentes pièces de cuir sculptées donnent du relief au personnage, augmentant le réalisme de la pose.

Comme dit ci-dessus, le visage retranscrit fidèlement la tension de la scène ! Le paintjob est à mon sens très réussi. Il faut observer la statue un moment pour découvrir les yeux bleus qui se cachent derrière les lunettes de soleil. Le teint pâle de la criminelle informatique ainsi que ses lèvres naturelles sont fidèles au film.

Parlons maintenant de la moto. Elle est réalisée en plastique, hormis pour les câbles qui sont en métal. Les formes de la Ducati 996 sont correctement réalisées ici. La peinture représente fidèlement la couleur métallisé des différents carénages ainsi que du réservoir. On regrettera l’absence des marques d’identification « Ducati » et « 996 » pourtant présentes dans le film. Les différents composants mécaniques de l’engin sont fidèles à la réalité comme par exemple le bouchon de réservoir, les différentes pédales et poignées, les parties du moteurs comme le radiateur ou le bas moteur, … Notons également une petite erreur au niveau des compteurs. Ces derniers sont représentés par décalcomanie, et affichent les aiguilles à zéro… Chose incohérente pour le compte-tour, car cela signifie que le moteur est éteint. Mais on pardonnera cette petite erreur qui n’enlève rien au charme de la pièce !

Cette statue, qui est de bonne taille (échelle 1/6e), est un must have pour tous les fans de Matrix.

– Dark Kyp