Sacha Feiner

Interview : Sacha Feiner

Lorsque je suis entré en contact avec Sacha Feiner, à l’occasion de la réalisation de mon Gizmo lifesize, j’ai eu l’idée de lui poser quelques questions pour notre bon vieux site de SwissCollectors. D’ailleurs, la review du Gizmo en question est consultable ICI. Et c’est avec gentillesse que l’artiste a répondu à cette interview. Bonne lecture!

SC: Parle-nous de ton expérience « Gremlins ». C’est une sorte de tournant dans ta vie, non ?

SF: Pour ce qui est de la la vision du film à huit ans, je pense effectivement que ça a dû déclencher quelque chose, étant donné que je me suis immédiatement dit que c’était « bien fait », avec un certain recul… dont je me persuadais peut-être pour ne pas avoir peur…! Mais effectivement, l’obsession durable qui a suivi peut être considérée comme un tournant, et sans celle-ci je n’aurais jamais eu la motivation nécessaire à faire le fan-film.

SC: Comment t’es venue l’idée de faire un fan-film ? Pourquoi avoir choisi ce scénario ? Cela traduit-il ton amour pour le cinéma fantastique en général ?

SF: Pour l’idée, ll s’agit d’une séquence alternative réalisée pour le DVD de Gremlins 2… oui, c’est assez pointu mais pas si gratuit. Il y avait en salles à l’époque un passage où les gremlins envahissaient la cabine de projection, qui avait été mis à jour pour la VHS mais pas pour le DVD. Je savais que Joe Dante, le réalisateur, regrettait que cette séquence n’ait pas été actualisée pour le support et j’ai saisi ma chance de prendre le train en marche pour un éventuel Gremlins 3 ; la mode des remakes et suites tardives faisant rage… Le succès a été assez retentissant sur Youtube (tapez « gremlins fan film »), et de très nombreux blogs et sites pros ont écrit des articles dessus… Certains ont même proposé des pétitions pour que je réalise Gremlins 3… Une rumeur qui a été jusqu’à m’annoncer en tant que réalisateur officiel sur certains sites… ! Ce fut un casse-tête assez inextricable pour caser toutes les interactions, et une très belle expérience d’effets d’incrustations et de manipulation et fabrication de marionnettes.
Les films choisis pour l’invasion l’ont été pour des raisons « commerciales »; il fallait que ce soient des films assez connus et cultes pour élargir le public qu’un simple fan film sur les gremlins. Mais si j’apprécie les blockbusters que j’ai sélectionnés, je ne vais pas dire pour autant que ce sont mes films favoris dans l’absolu.

SC: D’ailleurs, mis à part Gremlins, quels sont tes autres films cultes ?

SF: Ma référence ultime reste Brazil de Gilliam, pour moi le Prix Nobel de Cinéma, à se damner, à tous les niveaux… Ainsi que, pour leur discours, tous les films de sci-fi politique énervés à la Carpenter ou Verhoeven. Mais sans verser dans l’actioner bourrin ; il me faut du contenu ; j’aime peu de films uniquement esthétiques ou techniques, sauf quand la forme se transcende pour devenir autre chose… Comme chez Kubrick, Leone ou Argento, quoi. De manière générale, j’aime surtout la subtilité et les films: exigeants, dérangeants, inconfortables, chiants, à la Haneke, l’horreur dans le détail à la Polanski des 70’s, les Yeux sans visage, etc… Mais aussi la poésie d’un »Taste of Tea » ou des (tout) premiers Burton.

SC: Joe Dante a sans doute vu et aimé ton travail. Un rêve qui se réalise, non ?

SF: Dante semble vraiment l’adorer ; il a fait passer le lien au tout-Hollywood et j’ai reçu les félicitations personnelles de Rick Baker, qui m’a déclaré avoir voulu utiliser les mêmes techniques que moi sur le film en 1990, ce qui était bien trop lourd pour les ordinateurs de l’époque… Toujours est-il que Dante voudrait l’intégrer officiellement au film lors de sa prochaine ressortie en blu-ray. Nous sommes en pourparlers étant donné que pour des questions de droits, la Warner préférerait que je recommence une nouvelle séquence avec eux… à suivre donc!
Mais je ne peux pas dire que voir cette séquence ajoutée au disque ou même en réaliser une nouvelle soit un rêve absolu; j’ai bien d’autres projets (dont un long-métrage en écriture) et si cela se fait, tant mieux, sinon, je tournerai la page sans regrets!

Voici d’ailleurs mon dernier projet en date, acheté par Canal+:
http://www.youtube.com/watch?v=OtwkpEZAH0o

SC: Combien de temps cela t’a pris pour mettre sur pieds ton fan-film ?

SF: L’écriture (si on peut dire) a été très rapide, et la réalisation complète a pris deux mois.

SC: Un nouveau projet de fan-film pour l’avenir ?

SF: Non, plus jamais je pense! J’ai vraiment fait le tour de ce que j’ai envie de réaliser seul dans ma cave, et l’officialisation d’une séquence à réaliser avec la Warner pour le Blu-ray de Gremlins 2 devrait m’en affranchir définitivement!

SC: Tu réalises des Gizmos à partir d’un moule original n’est-ce pas ? Raconte-nous comment tu as pu mettre la main sur un tel objet.

SF: Au fil des ans, on en vient à connaître d’autres collectionneurs, dont le réseau s’étend parfois jusqu’aux techniciens des effets spéciaux des studios; dans ce cas-ci, j’ai pu recevoir ce moule en échange d’autres… moulages!

SC: Quelles sont les différentes étapes de « fabrication » d’un Gizmo (sans trop trahir tes secrets « maison », bien évidemment…)

SF: Le moulage se fait dans un moule en silicone, en y coulant de la mousse polyurethane souple autour d’une armature en fil de fer. Les yeux de verre sont coulés dans la masse également, le reste n’est que peinture et collage de poils… en les coupant (en les « toilettant) cependant à la bonne longueur selon les parties du corps; cette procédure est pour beaucoup dans la ressemblance du résultat final.

SC: Parlons maintenant de ta collection. Elle est en grande partie basée sur Gremlins il me semble… Quelles sont les pièces dont tu es le plus fier ?

SF: Il y a bien entendu les marionnettes et accessoires originaux des films, qui vont de la marionnette de gremlin grandeur nature à la « façade » de visage de Gizmo en passant par des miniatures; mais surtout des moulages originaux en « dur » qui ont l’avantage de préserver la sculpture dans le temps contrairement à un original en latex.
Je collectionne également les objets promotionnels et produits dérivés d’époque, avec une préférence pour les articles rares et décadents, et pour les contrefaçons.

SC: Y’a-t-il une pièce que tu recherches activement, une sorte de Graal ?

SF: Le « moulage en dur » du gremlin du premier film reste l’impossible quête…

SC: Collectionnes-tu autre chose que les proders Gremlins ?

SF: Pas vraiment; j’accumule pas mal d’objets de films divers, mais selon leur charme et la place qu’il me reste chez moi… sans ligne directrice!

SC: En tant que collectionneur amoureux de Gremlins, je trouve qu’il n’y a pas beaucoup de proders de qualité sur le marché. Un fois que l’on a enlevé les Gizmos en peluche, quelques figurines et un ou deux Gremlins life size à la finition moyenne, il ne reste plus grand-chose. Penses-tu que de nouvelles choses risqueraient de sortir ?

SF: Des produits dérivés sortent régulièrement, mais ils ne m’intéressent pas. Je ne recherche plus que ceux de l’époque de la sortie des films… et les marionnettes originales. A part des lifesizes « parfaits », rien qui sortirait aujourd’hui ne pourrait vraiment retenir mon attention.

SC: Gremlins 3… Une possibilité selon toi ? A entendre Joe Dante, cela ne devrait pas se faire, du moins dans un futur proche. Mais si par hasard cela devenait réalité, je pense bien évidemment que tu voudrais bosser dessus. Que dirais-tu à Joe Dante pour qu’il te choisisse toi et pas un autre ? (Je sais, c’est une question difficile… ;))

SF: Il m’a déjà « choisi »! Il a déclaré ceci sur DVDrama.com:

« J’ai essayé d’avoir le court-métrage Gremlins réalisé par un type dans sa cave, en Belgique. Il a construit ses propres gremlins et les a animé sur fond vert pour les intégrer à des films Warner Bros, c’est très malin et il est vraiment talentueux. J’ai donc essayé de faire que Warner le mette en bonus sur le disque, mais ça va être compliqué parce qu’il y a aussi un extrait de Les Aventuriers de l’Arche perdue dont ils ne possèdent pas les droits, ce qui pourrait couper court aux négociations. Je pense malgré tout qu’il a du potentiel et que les gens devraient découvrir son travail, parce que c’est à lui qu’il faudrait confier Gremlins 3 ».

Malheureusement, Joe Dante n’a AUCUN pouvoir de décision pour ce genre de choses… C’est à Warner Bros de décider…

 

Propos recueillis par Sarlacc, 2009

 

Question ou commentaires? C’est ici que ça se passe!